Face à Tinubu, Talon en fin Négociateur

Le nouvel homme fort du Nigeria a pour nom Bola Tinubu. Un faiseur de roi qui s’est fait roi.

C’est lui qui présidera aux destinées de la nation la plus peuplée d’Afrique, près de 200 millions d’âmes et la plus forte économiquement. Et le Bénin a eu la chance de naître à côté de ce géant et partage avec lui plusieurs milliers de kilomètres de frontières et des cultures. Quoi de plus normal pour le président de ce pays de s’empresser de féliciter son tout nouveau président, même si son challenger Peter Obi ne s’avoue pas encore vaincu.

Patrice Talon a eu le coup de génie de ne pas attendre les midi à quatorze heures avant de lui adresser ses chaleureuses et vives félicitations et affiché en même temps, dans le même message ses intentions de nouer une relation qui débouche sur une collaboration fructueuse au bénéfice des populations des deux pays. Une bonne démarche qui démontre son intention de rompre avec le passé. Un passé un peu douloureux pour les populations des deux côtés de la frontière benino-nigériane de Kraké.

Pendant près de deux ans en effet, cette frontière est restée fermée au grand dam des échanges économiques florissants qui s’y tenaient. Tant pis pour les caisses de l’Etat béninois qui y ont perdu gros. Aucune négociation n’a pu infléchir la donne de la toute puissante décision du tout puissant Buhari. Bien que le nouveau venu soit issu des entrailles de son parti, des possibilités existent pour asseoir une franche collaboration basée sur les règles diplomatiques pour un traitement d’égal à égal entre les deux États.

C’est vrai que l’Etat est une continuité. Bola Tinubu cherchera t-il en tant que président de la république fédérale du Nigeria à comprendre le dossier Bénin ? Et malgré les notes de son prédécesseur, demandera t-il des précisions à l’Etat béninois ?

Le Bénin a besoin du Nigeria et aujourd’hui plus que par le passé. Les deux hommes d’Etat le savent mieux que quiconque. Prions qu’ils regardent tous deux, dans la même direction. Et le Bénin à plus à faire pour en tirer le meilleur profit .

Peggy

ZOOM SUR L’AFRIQUE

Afrique – France : Macron prône une nouvelle stratégie pour le développement africain

A l’occasion de son deuxième voyage sur le continent africain, le président français Emmanuel Macron a promis un nouveau type de coopération militaire et économique, ainsi qu’une loi-cadre pour encadrer les “restitutions” d’œuvres d’art.

De manière générale, Emmanuel Macron prône « l’humilité » et la « responsabilité« , plutôt que la « compétition anachronique » imposée par ceux qui s’installent en Afrique avec « leurs armées, leurs mercenaires« . Il veut donc promouvoir « un nouveau partenariat » au delà du sécuritaire ce qui est selon lui à l’opposée de la logique de « prédation » des concurrents de Paris.

Au niveau culturel, il a annoncé une loi-cadre afin de “procéder à de nouvelles restitutions” d’œuvres d’art “au profit des pays africains qui le demandent”. Cette loi devra “permettre de fixer la méthodologie et les critères pour procéder” à ces restitutions, “reposant sur un partenariat culturel et scientifique pour accueillir et conserver ces œuvres”.

L’actu de cette semaine

Lecture 6 min

  • Politique : « Les Démocrates » devant la cour de justice
  • Economie : La SBPE désormais acheteur principal d’énergie électrique sur le territoire béninois
  • Internationale : La cheffe béninoise Georgiana Viou obtient une étoile au Michelin
  • Football 229 : Les ambitions du nouvel entraîneur de l’équipe nationale

Résumé

Politique : « Les Démocrates » devant la cour de justice

Les Démocrates ont déposé un recours auprès du secrétariat de la cour constitutionnelle contre la nomination des présidents des 5 comités permanents de l’Assemblée nationale. Dans leur recours, le parti Les Démocrates estime que la désignation de ces personnes n’a pas respecté un minimum de consensus et constitue de ce fait, une violation de la décision DCC 11-047 du 21 juillet 2011 de la cour constitutionnelle.

<< Monsieur le Député, j’ai l’honneur de vous informer que le recours cité en référence, est inscrit au rôle de l’audience plénière du jeudi 02 mars 2023 pour être mis en état. En votre qualité de requérant, vous êtes invité à assister à cette audience, qui se tiendra à 09 heures précises, dans la salle des audiences publiques de la Cour constitutionnelle à son siège sis à Ganhi >> , a notifié la cour au représentant des Démocrates.

Economie : La SBPE désormais acheteur principal d’énergie électrique sur le territoire béninois

Désignée le mercredi 08 février en conseil des ministres, la Société Béninoise de Production d’Électricité (SBPE) est désormais l’acheteur principal d’énergie électrique sur le territoire de la République du Bénin.

Conformément à ses statuts actuels, la SBPE créée par décret n° 2020-565 du 02 décembre 2020 est chargée d’acheter en gros l’énergie électrique auprès des producteurs indépendants d’électricité nationaux et internationaux ; d’assurer la disponibilité suffisante de l’offre d’énergie électrique afin de garantir l’équilibre offre-demande de l’électricité dans notre pays.

Internationale : La cheffe béninoise Georgiana Viou obtient une étoile au Michelin

Autodidacte et originaire du Bénin, la cheffe béninoise Georgiana Viou obtient sa première étoile du Guide Michelin lors de la cérémonie de remise de prix organisée le lundi 6 mars 2023  à Strasbourg. Elle devient ainsi la première cheffe béninoise à obtenir cette distinction.

Pour rappel, le Guide Michelin permet aux chefs étoilés de développer leur notoriété. Les inspecteurs Michelin se basent sur plusieurs critères. Il s’agit entre autres de la maîtrise des cuissons et des saveurs, la créativité du chef dans ses plats, le rapport qualité/prix, et la constance de la prestation dans le temps.

Football 229 : Les ambitions du nouvel entraîneur de l’équipe nationale

Le nouvel entraîneur de l’équipe nationale de football du Bénin, Gernot Rohr, s’est prononcé pour la première fois depuis sa nomination et a dévoilé ses priorités pour les Guépards du Bénin.

Le remplaçant de Moussa Latoundji ambitionne de qualifier l’équipe nationale pour la Coupe du Monde en plus de la Coupe d’Afrique des Nations.

Dans une conversation téléphonique avec le journaliste Richard Naha, Gernot Rohr explique qu’il a choisi de travailler avec le Bénin en raison de son amour pour le pays qu’il a déjà visité. Il affirme aussi avoir été impressionné par le projet sportif ambitieux proposé pour revitaliser le football béninois.